400x400_bojan-z

Bojan Z

Contact Booking

En concert

20 janvier 2022 – Sète, France

Bojan Z

en duo avec Julien Lourau, en trio avec Martijn Vink et Thomas Bramerie

Genre musical

Réprésentation

Jazz
Europe

Vidéos

Présentation

Le pianiste et le producteur Bojan Z, Grand Prix de la Sacem 2017, est une voix singulière sur la scène mondiale du jazz.

Un son de piano facilement reconnaissable, quelque soit le contexte dans lequel il se produit, au sein de ses nombreux groupes, aussi bien avec Michel Portal, qu’avec Paolo Fresu, Henri Texier, Julien Lourau, Nils Wogram, Nguyen Lé, Karim Ziad ou Amira, la chanteuse bosniaque dont il est l’arrangeur et le réalisateur depuis 10 ans.

Né à Belgrade, en Yougoslavie en 1968, il est au piano depuis l’âge de 5 ans. Commençant des études de piano classique, il est très vite perturbé par la découverte des Beatles, à l’âge de 6 ans. Sa (dé)route fut joyeuse et continue jusqu’à nos jours. Récompensé maintes fois par le monde du jazz, il échappe avec ruse à toute classification. Véritable pionnier du mélange de jazz et de la musique des Balkans, depuis son premier album en 1993 (“Bojan Z Quartet”), sa démarche a ouvert la voie et inspiré bon nombre de musiciens.

A chaque nouvel album, Bojan dévoile de nouvelles facettes de son talent : après l’aboutissement de la saga balkanique avec “Koreni” en 1998, il surprend par son premier opus en solo “Solobsession” en 2000, qui lui a ouvert les scènes du monde entier. Deux albums en trio, le premier en 2003 avec Scott Colley et Nasheet Waits, suivi par “Xenophonia” en 2006, puis le mélange plus urbain et rock avec Humus enregistré avec son Tetraband en 2009.

Bojan se soucie de ne pas se répéter, ce qui rend sa discographie  très aboutie. Presque chacun de ses albums a été récompensé par les Choc de l’Année – quatre au total, et deux fois par les Victoires du Jazz, en 2007 (pour « Xenophonia ») et 2012 (pour « Soul Shelter« ). Son originalité fut couronnée aussi par le Prix Django Reinhardt et le Prix Européen du Jazz (Hans Koller Prize) en 2005.

Pour ses activités pédagogiques il a été nommé Chevalier Des Arts et des Lettres en 2002.

Mais, malgré ce palmarès, comme se doit chaque artiste créatif, il ne se repose pas dessus – 2019 va voir la réalisation de plusieurs de ces projets, le trio avec Martijn Vink et Thomas Bramerie avec des invitées, ainsi que des projets plus orientés musiques électroniques.